L’aîné des cépages de Rives-Blanques, le Mauzac est un cépage de la Renaissance, il en est fait mention dans le Livre de Raison de Antiquamareto de 1525. Bien qu’il ait été répandu autrefois, le Mauzac n’existe plus que dans deux appellations : Limoux et Gaillac en France (et les experts expliquent qu’il y a des différences entre les deux variétés).
Le Mauzac est associé à un subtil arôme de pomme dans les les vins qui en sont issus, « une fraîcheur et un croquant de pomme après un nez de cidre et d’herbe fraîchement coupée », diront certains dégustateurs, même si ce trait du Mauzac n’apparaissent pas nécessairement dans nos vins. Sa franche acidité et sa neutralité aromatique en font une excellente base pour le vin mousseux, bien qu’il soit difficile à vinifier en vin tranquille pour les mêmes raisons. Une fine couche de blanc sous ses feuilles lui a donné son nom utilisé localement : blanquette. Blanquette est également le nom du vin mousseux le plus célèbre de Limoux, qui est fait à partir du Mauzac. Nous produisons deux vins grâce aux fruits de nos vignes de Mauzac : l’un est la Blanquette de Limoux, le premier et le plus original des vins mousseux du monde, l’autre est notre cuvée Occitania, souvent acclamée et issue de vignes de 50 ans, non clonées, la première et, jusque récemment, la seule cuvée de Mauzac vinifiée en barriques dans l’appellation.